Lys voyance - tarot de marseille / Le Référentiel de Naissance de Mère Térésa


#1 11-04-2007 20:45:36

Le Référentiel de Naissance de Mère Térésa

Le Référentiel de Naissance de Mère Térésa

Née le 26 août 1970.

http://lys.voyance.free.fr/images/referentiel_de_naissance/RN_MereTeresa.jpeg

Inventaire des aspects particuliers de ce Référentiel.

- Nœud spirituel avec l’Étoile en Maison 11.
- Dialectique ouverte avec le Soleil en Maison 9 et en Maison 8 pour l’année 1947.
- Configuration du Serment de la Liberté retrouvée entre la Maison Dieu et le Soleil et de la Parole enfermée entre l’Impératrice et la Maison Dieu.
- Trou noir : conflit rigueur miséricorde entre la Justice et l’Hermite,
- Conflit amour et sexualité entre la Force et l’Amoureux (Trou noir royal, donc dominant,   car avec le Cœur du Blason).
- Défi défigurant, double position de l’Impératrice en Maison 7 et en Maison 10.
- Miroir de l’Amour, la Maison Dieu et l’Amoureux
- Miroir de la Manifestation : Impératrice et Soleil
- Problématique de l’Engagement avec l’Amoureux en Maison 13
- Receveur universel.
- Étoile Fomalhaut.

La Lune en Maison 4 est la signature des visionnaires. Cette position particulière indique une mission terrestre ouverte sur le monde, affranchie de toute limite territoriale. L’imagination, l’intuition, la créativité caractérisent l’engagement spirituel inhérent à la Lune mais aussi celui de Gonxha Agnès Bojaxhiu qui, à l’age de dix-huit ans (La lune Arcane 18) , quitte sa famille pour rentrer à l’Institut de la Vierge Marie en  Irlande, poussée par le désir de devenir missionnaire.
Une Lune en Maison 4 a besoin d’espace et d’aventure intérieure.

La Lune est aussi évidemment en lien avec la nuit. Et s’il existe une face cachée de la Lune, il existe aussi une face cachée de Mère Térésa. C’est seulement après sa mort que fut révélé ce qu’elle dissimulait même à ses amis les plus proches : elle éprouvait le douloureux sentiment d’être rejetée par Dieu. Son immense désir d’amour spirituel ne suffit pas à guérir la souffrance de son expérience intérieure qu’elle appelait elle-même l’obscurité, la nuit douloureuse de son âme. Cette désolation intérieure débuta au moment où elle commençait à travailler pour les pauvres et continua jusqu’à la fin de sa vie.

Elle réussit cependant à chaque instant à se dépasser, guidée en cela par le Soleil de sa Maison 9, véritable moteur de son incarnation, feu sacré, source de sa joie intérieure.
Le feu sacré est d’ailleurs appuyé par la Maison Dieu en Maison 6 qui peut éventuellement illustrer son formidable désir de faire bouger les choses.
Le Soleil en Maison 9 symbolise aussi son engagement humaniste, confirmé en cela par l’Amoureux en Maison 13, Cœur du Blason, problématique de l’engagement et  de l’amour universel.

La Maison Dieu en Maison 6, ressource de son âme, indique qu’elle ne pouvait trouver sa force que dans la Maison de Dieu même si l’expérience fut douloureuse et qu’elle dut lâcher toutes ses protections. Elle est en effet capable de faire exploser les armures et autres cuirasses qui séparent l’individu de lui-même. Accepter sa vulnérabilité est une forme de force intérieure.

La Justice en Maison 1 met en scène une personne avide de justice, à la fois solide comme un roc, soucieuse d’équilibre et d’harmonie.
La double Justice, dialectique en Référent contradictoire avec une Justice en Maison 2, manifeste le parallèle permanent entre sa quête et son exigence de justice.
L’age de huit ans fut d’ailleurs pour elle déterminant dans la formation de son caractère : c’est l’age où elle perdit son père.
Elle sera toujours perçue comme quelqu’un qui combat les injustices de son monde  (la Maison 1 est bien l’image que l’on donne de soi).

Le passage obligé par l’Hermite en Maison 5 est facile à comprendre. Le cheminement est intérieur, dépouillé, exigeant .Elle doit aussi accepter d’être un guide, de montrer le chemin.
Ce passage est celui d’une solitude habitée, elle pourra compter sur ses propres forces, ce que l’Arcane suivant va nous démontrer.

Le Cavalier de Deniers, Arcane mineur de synthèse qui favorise habituellement l’expérience de la Maison 5 montre que tout au long de son cheminement, Mère Térésa équilibre esprit et matière, ciel et terre.

La Force en Maison 3 est aussi grande que sa taille est petite, elle est un point d’appui, on peut compter sur elle. Son autonomie garantit l’efficacité et la puissance de son travail. Mais c’est aussi le signe qu’elle est le canal par lequel fusent une fantastique énergie et aussi la possibilité d’un travail de transmutation de cette énergie dans l’amour. Le résultat sera visible dans l’œuvre accomplie : elle est missionnée !

L’Impératrice en Maison 7 largement amplifiée par le défi défigurant de l’Impératrice en Maison 10 marque sa difficulté à s’exprimer, à se faire entendre et à se faire comprendre. La configuration de la Parole enfermée  (L’Impératrice/ Maison Dieu) enfonce le clou. Cet aspect peut aussi supposer une maternité symbolique (l’Impératrice en hémisphère sud signalant souvent une forme de stérilité, contradictoire avec la Lune en Maison 4) : voilà donc un bel aspect de Mère universelle.
Le défi de l’Impératrice est aussi celui de l’incarnation. Si elle parvient à dépasser ce manque, alors elle pourra mettre en forme ce qu’elle porte en elle dans une lumière fraternelle et libératrice. La pauvreté n’est pas un empire mais Mère Térésa n’est pas l’Impératrice de la cour des miracles ! Qu’à cela ne tienne, d’autres Impératrices viendront l’encourager et la soutenir : la Princesse Diana, par exemple. Nous voyons ici qu’un défi peut aussi être compris comme un appel.

Toute l’année 1947 fut caractérisée par une série de révélations, de visions, de messages. Le Christ lui parlait, il la suppliait : «  Viens, sois ma lumière ! ». Cette phrase deviendra pour elle une sorte de maxime. Rien d’étonnant dès lors de voir le Soleil en Maison 8 en 1947. Soleil qui au demeurant crée une Dialectique ouverte avec la Maison 9, mobilisant toute la force intérieure, la joie cosmique et l’engagement social mais aussi un Miroir ouvert avec les deux Impératrices de l’Hémisphère sud appelant la sainte à s’exprimer à travers la femme.

Fomalhaut, c'est-à-dire l’Étoile en Maison 11, nous confirme que cette femme vient des étoiles. Toute la symbolique de l’Arcane 17 envahit le thème : la compassion, l’amour inconditionnel, le pardon. Mère Térésa vient de l’Amour, elle va vers l’Amour. L’Amoureux en Maison 12 lui survivra. Elle offre à l’humanité un testament spirituel incomparable, un symbole de compassion pour le monde et un témoignage vivant de la soif d’amour divin.

 

Pied de page des forums


Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005
Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr
Admin